KPLive

  • LiveCD


KPLive est un Live CD basé sur Minimal Linux Live sur lequel j'ai ajouté la possibilité de monter des partitions NTFS, de créer des fichiers/dossiers sur ces partitions et de gérer les attributs de ces derniers. Le but initial (j'espère le faire évoluer dans le temps) de cette iso est de restaurer les backups du registre Windows créé par KpRm. Pour simplifier la restauration des ruches, j'ai inclu un script (kprm_restore_hives) qui automatise toutes les commandes et génère un rapport (C:\kprm_restore_[date].txt). Le Live CD contient également busybox et par là même un grand nombre de commandes standards sont disponibles.

Le Live CD offre ces fonctionnalités (les principales):

  • monter en lecture/écriture des partitions NTFS (ntfs-3g + fuse)
  • voir/modifier/créer les attributs des fichiers/dossiers Windows (attr + ntfs_attr)
  • restaurer les backups du registre créés par KpRm (kprm_restore_hives)
  • rechercher/remplacer les drivers infectés de Windows avec le script drivers.sh de noahdfear (noahdfear_drivers.sh)
  • se connecter à internet
  • installer statiquement de nouveaux programmes (exemple un navigateur en mode texte,..) (static_get)
  • démarrer sur bios/efi
  • changer de configuration de clavier (kbd)
  • ...

 

>> Télécharger KPLive <<

 


Comment restaurer les ruches Windows ?

  • Faire une clé ou CD bootable
  • Démarrer sur le support
  • A cette étape, presser sur ENTER ou attendre 5 secondes

  • A cette étape, presser sur ESPACE

  • A cette étape, presser sur ESPACE ou attendre 5 secondes

  • Une fois le processus de démarrage terminé, vous serez avec un clavier Américain (qwerty), vous pouvez en changer:
    • loadkeys fr (clavier français)
    • loadkeys de (clavier allemand)
    • loadkeys fr_CH (clavier français Suisse)
    • ...
  • Pour restaurer les ruches:
    • kprm_restore_hives
  • Si des backups sont trouvés, vous aurez un écran comme celui-ci:

  • Il suffit de choisir le bon chiffre et appuyer sur ENTER
  • A la fin, un rapport est créé sous C:\kprm_restore_[date].txt

 

Exemple en vidéo: